La carence en fer cause-t-elle des maux de tête?

«Le Manuel de santé à domicile Manuel Merck» décrit la carence en fer comme l’une des carences minérales les plus fréquentes dans le monde. Cela conduit à une anémie, une condition qui se développe lorsque votre corps ne produit pas suffisamment de globules rouges sains pour fournir à vos organes suffisamment d’oxygène. La carence en fer peut provoquer une gamme de symptômes, y compris des maux de tête.

Causes et facteurs de risque

L’anémie ferriprive résulte de réserves de fer peu ou épuisées dans votre corps. Chez les adultes, la cause la plus fréquente est la perte de sang, soit par la menstruation, soit par saignement dans le tube digestif. La déficience peut également résulter de la consommation de trop peu de fer dans votre alimentation. Toutefois, «The Merck Manual» énumère la faible consommation alimentaire comme une cause rare de carence en fer aux États-Unis, car de nombreux aliments sont enrichis en fer. Ceux qui risquent le plus d’avoir trop peu de fer de leur alimentation sont les végétariens, les nourrissons, les jeunes enfants, les adolescentes et les femmes enceintes.

Symptômes

Le fer est un minéral critique car il aide à produire de l’hémoglobine, une protéine qui permet le transport d’oxygène dans vos globules rouges. Un approvisionnement en fer insuffisant compromet l’envoi d’oxygène dans les tissus de votre corps, y compris votre cerveau. Vous pouvez, par conséquent, ressentir des maux de tête. Statistiquement, cependant, les maux de tête se produisent moins souvent que d’autres symptômes de l’anémie ferriprive, selon le «Harvard Medical School Family Health Guide». Les symptômes les plus fréquents comprennent la fatigue, les étourdissements, les étourdissements, l’essoufflement et l’irritabilité.

Sources

Selon le «Family Health Guide», «la nourriture est la meilleure source de fer. Cependant, votre médecin peut recommander des comprimés de fer ou des injections pour corriger une déficience en fer diagnostiquée. Pour la prévention, consommez des aliments riches en fer comme les légumineuses et les haricots, les viandes rouges, les fruits de mer, la volaille, les œufs ou les légumes verts foncés. Beaucoup de céréales et produits dérivés sont également enrichis en fer. Gardez à l’esprit que la vitamine E et le zinc peuvent réduire l’absorption de fer dans votre corps. En revanche, vous pouvez améliorer l’absorption du fer en prenant du jus de pomme ou d’autres aliments riches en vitamine C avec votre supplément de fer.

Attention

La carence en fer n’est pas la seule cause possible de maux de tête occasionnels ou chroniques. Si vous soupçonnez que vous souffrez d’anémie ferriprive, ne vous autodiagnostez pas ou ne traitez pas soi-même. Plutôt, consultez votre fournisseur de soins de santé pour les tests appropriés. Une supplémentation excessive peut entraîner des symptômes d’intoxication au fer dans les six heures suivant une surdose, selon “The Merck Manual”. La surcharge en fer peut endommager votre foie, votre intestin ou d’autres organes.